Listes des saillies

Les jeunes chiens sont amusants, mignons, ravissants, adorables - la liste des qualificatifs pourrait s'allonger à loisir. Quasiment personne ne peut résister. Mais le chemin à suivre pour que son chien soit sain et bien éduqué est parsemé de nombreuses embûches. Si la joie demeure, quelques connaissances ainsi qu'une bonne planification et une bonne préparation sont indispensables. Lisez et suivez les conseils suivants sur l'achat d'un chiot, avant de vous engager ou accédez ici aux listes des saillies: Chesapeake Bay, Curly Coated, Flatcoated, Golden, Labrador, Toller

Foto Yvonne Jaussi
Foto Rahel Keller

Suis-je prêt(e) à:

 

  • assumer tous les besoins de ce chien durant les 10 à 15 années prochaines? Ce n’est pas le rôle d’un enfant!
    investir le temps et la patience nécessaire pour éduquer un retriever, afin d’en faire un compagnon agréable? Ceci ne "coule pas de source"!
  • m’informer au sujet des soins à donner à un chien et à me renseigner sur les méthodes d’éducation appropriées à la race? Il existe de nombreux ouvrages traitant de ces sujets; il serait judicieux d’en lire quelques uns avant d’acquérir votre chiot!
  • avoir un chien de chasse à la maison (car le retriever est un chien de chasse)? Ses ancêtres étaient élevés pour accompagner le chasseur toute la journée et leur tâche était celle de rapporter le gibier tiré. Nous retrouvons encore aujourd’hui ce grand intérêt et ce plaisir à travailler chez nos chiens. C’est pourquoi, nous devons pouvoir leur offrir des occupations physiques et mentales. Des retrievers qui s’ennuient, deviennent vite des destructeurs en tout genre!
  • installer mon chien à un endroit sûr et décent? Pas de possibilité de vagabondage, pas de chaîne, mais une barrière solide autour de la propriété?
  • donner à mon chien toute l’attention qu’il mérite et lui offrir suffisamment de balades? Les retrievers, et en particulier les chiots, ont besoin de surveillance et d’éducation…à longueur de journée et quotidiennement!
  • faire preuve de la patience nécessaire, pour accepter les provocations auxquelles le chiot et ensuite "l’ado" va vous soumettre (cela peut durer jusqu’à 3 ans), et de partager avec lui toutes les autres étapes de sa vie?
  • vivre les prochaines 10 à 15 années avec des poils partout, de la boue ramenée du jardin, le transport de toutes sortes d’objets à travers la maison, un "pot de colle" qui ne vous lâche pas et un chien très actif?
  • dépenser de l’argent pour les soins vétérinaires tout au long de sa vie? Ceci comprend les vermifuges et les vaccins régulièrement, les radiographies des hanches et des coudes, des contrôles préventifs annuels et certainement d’autres imprévus.
  • être conscient de savoir que le prix d’achat d’un chiot n’est qu’une petite partie du coût total, que celui-ci sera d’env. Fr.18'000.-, pour un chien de taille moyenne et en admettant une espérance de vie de 12 ans?
  • tenir l’éleveur au courant des exploits de mon chien, mais également des problèmes qui pourraient surgir?
  • soumettre mes questions à l’éleveur ou à une autre personne compétente, avant que de graves problèmes surgissent et que je perde le contrôle de mon chien?
  • continuer à assumer mes responsabilités envers mon chien, même si des changements inévitables surviennent dans ma vie (l’arrivée d’un bébé, les enfants quittant la maison, changement de logement ou reprise de la vie professionnelle)?

Si vous êtes en mesure de répondre sincèrement OUI à toutes ces questions, alors vous pouvez prendre contact avec un bon éleveur ! Nous vous conseillons de vous y prendre assez tôt, car les éleveurs sérieux ont souvent une liste d’attente. N’oubliez pas que le bon chiot mérite d’être attendu patiemment!

Foto Dorli Equilino
Foto Elke Bönicke

Le bon éleveur

 

Afin de trouver l'éleveur vous inspirant confiance, nous vous conseillons de prendre suffisamment de temps et de visiter plusieurs élevages. Faites vous une opinion, en présence de l'éleveur, du caractère, du tempérament et de l'aspect physique de ses chiens. Il est indispensable que vous exposiez à l'éleveur vos souhaits.
L'éleveur consciencieux vous répondra volontiers et vous montrera les papiers de sélection à l'élevage des deux parents (Autorisation à l'élevage, résultats DH/DC, contrôle des yeux ainsi que les eventuels résultats en exposition ou en concours). Très peu d'éleveurs ont en leur possession un étalon, mais tous peuvent vous dire où se trouve l'étalon choisi, de sorte que vous puissiez le voir si vous le désirez. L'éleveur va également volontiers vous expliquer son choix pour le père des chiots.
L'éleveur sérieux pourra vous renseigner au sujet des caractéristiques positives et négatives de sa race, ainsi que vous donner des indications en ce qui concerne l'aspect santé (quels défauts respectivement maladies peuvent survenir).
L'éleveur responsable vous posera également un tas de questions, par ex.: Pourquoi avez-vous choisi justement cette race? Comment et dans quel environnement vivez-vous? Vous êtes-vous bien informé sur les soins adéquats à donner à un chien? Plus l'éleveur vous posera de questions, plus vous aurez la certitude que cela lui tiendra à coeur de trouvez une excellente place pour son chien et qu'il sera également disposé à vous donner conseils et aides, après l'achat.

Le bon chiot

 

Lorsque vous aurez trouvé «votre» éleveur, expliquez lui ce que vous cherchez exactement. Laissez-vous conseiller par l'éleveur. Il devrait connaître ses lignées d'élevage et pouvoir vous renseigner à ce sujet. Pour qu'un chiot puisse se développer de façon typique à la race (bienveillant, confiant), il a besoin de beaucoup d'attention, de soins et de contact avec l'être humain. 
L'éleveur sérieux se réjouira de vous recevoir lorsque les chiots auront entre 2 et 3 semaines. Si la confiance entre l'éleveur et vous est établie et si vous vous êtes décidé pour un chiot de cette portée, l'éleveur vous demandera de venir voir les chiots régulièrement.  Tout cela, ainsi que les observations faites par l'éleveur, va vous permettre de suivre l'évolution des chiots et de finalement faire le choix de "votre" chiot.
L'éleveur responsable va également vous tenir au courant des eventuelles maladies contractées où des défauts déja visibles que les chiots pourraient avoir. À l'occasion de la vaccination par le vétérinaire, l'état de santé général des chiots est également contrôlé.Lorsque l'éleveur vous remettra le chiot, il vous donnera certainement un plan de nutrition (event. même de la nourriture pour les premiers jours), les indications concernant la suite des vaccins et des vermifuges, ainsi que des conseils pour l'éducation à la propreté et pour faciliter le passage dans son nouvel environnement. Il va également vous rendre attentif à ce que vous devrez respecter afin que votre chiot continue à se développer de façon optimale et que vous puissiez jouir ensemble d'une longue vie pleine de joie et de tendresse.

Nur einen Moment..
× Le site du Retriever Club Suisse n'est pas optimisé pour Internet Explorer.

Pour une lecture agréable et sans limite, merci d'utiliser un autre explorateur (Firefox, GoogleChorme, Safari, MS Edge). Merci beaucoup!